Prière pour la France à Orange

7 décembre 2018

En cette fin d’automne 2018, de nombreux concitoyens expriment leur désarroi par le signe des gilets jaunes. Ils expriment leur détresse, leur colère et leur désespérance. Au-delà de ce mouvement, de manière cachée et silencieuse, une multitude de personnes souffre de la solitude et connaissent la précarité…

En ces circonstances, pour nous préparer dans l’espérance à la solennité de l’Immaculée Conception, rappelons-nous un évènement peu connu.

Décembre 1947, à la fin d’une année qualifiée de terrible par les historiens : la France d’après-guerre connaissait encore les tickets de rationnement ; la situation économique et sociale empirait ; il y avait de grandes grèves, des occupations d’usine et le pays était au bord de la guerre civile…

Le 8 décembre 1947, à l’Ile Bouchard, près de Tours, Jacqueline Aubry, 12 ans, Jeanne Aubry sa sœur, 7 ans, et Nicole Robin, 10 ans, vont prier à l’église sur le chemin de l’école un peu avant 13h, la classe reprenant à 13h30. Pour cette fête de l’Immaculée Conception, les Soeurs qui font la classe avaient recommandé aux enfants de prier tout spécialement la Sainte Vierge. Les 3 enfants entrent dans l’église et dans la nef du bas-côté gauche disent un “Je vous salue Marie” devant la statue de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Elles vont ensuite s’agenouiller devant l’autel de la Sainte Vierge et commencent à réciter une dizaine de chapelet. Voilà qu’elles voient la Sainte Vierge avec à son côté un ange qui la contemple, un genou plié à terre. Les 3 enfants se précipitent dehors pour inviter d’autres enfants à venir : deux suivent dont Laura Croizon, 8 ans, qui verra aussi “la belle Dame”. La Dame sourit aux enfants mais ne dit rien. Les fillettes récitent une dizaine de chapelet suivie de trois invocations : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

Plus tard, la Belle Dame parle : « Dites aux petits enfants de prier pour la France… car elle en a grand besoin. »

Le lendemain, la Belle Dame invite encore à la prière : « priez pour la France qui, ces jours-ci, est en grand danger. »

Ces paroles sont toujours d’actualité. Prions donc !

Frères et sœurs, paroissiens d’Orange et de Caderousse, je vous invite à faire de ce 8 décembre 2018 une journée de prière et de supplication pour notre pays de France qui en a grand besoin, pour tous ses habitants et pour ses dirigeants.

A cette intention, nous prierons le chapelet au cours de la procession qui partira de la statue de Notre-Dame du Château à 17h30 (colline Saint Eutrope à Orange). Pour ceux qui ne peuvent pas marcher, il y aura la prière du chapelet à la cathédrale Notre-Dame d’Orange à 18h00. La messe solennelle de 18h30 sera offerte pour la France.

Notez que ce samedi 8 décembre, il y aura aussi la messe de l’Immaculée Conception
à 11h00 à l’église saint Florent d’Orange
et à 11h00 à l’église Saint Michel de Caderousse

Enfin, invitons tout simplement quelqu’un, même non croyant, à nous rejoindre et à s’associer à notre prière pour la France.

Rappelons-nous aussi les paroles de la Vierge Marie à Pontmain en 1870 : « mais priez, mes enfants, mon Fils se laisse toucher. »

Père Michel Berger
Curé de la paroisse d’Orange