Faut-il s’interroger sur les droits de l’enfant dans la réflexion sur la GPA-PMA ?

14 mai 2018

En cette année où se tiennent les Etas Généraux de la bioéthique, la Direction de l’Enseignement Catholique de notre diocèse nous propose une conférence donnée par Aude Mirkovic, juriste, spécialisée en droit de la famille et de la bioéthique

Aude Mirkovic, née le 25 juin 1973, est une universitaire, juriste, essayiste et militante associative française. Elle obtient son doctorat en droit à l’université Panthéon-Assas en 2011.

 Elle est maître de conférences en droit privé et en sciences criminelles à l’université d’Évry1. En 2010 et 2011, elle est également membre du Conseil national des universités1.

Elle est par ailleurs porte-parole de l’association « Juristes pour l’enfance  » et membre du Collectif pour l’enfant et de l’Institut Famille et République2.

Elle se fait connaître du grand public à la fin des années 2010, par le biais de son combat contre la légalisation en France de la gestation pour autrui et de la procréation médicalement assistée pour les couples lesbiens.