« En marche » vers les disciples-missionnaires

26 mars 2017

Retour sur la quatrième édition de la rencontre annuelle des conseil pastoraux autour de la question de la mission, adossée à l’exhortation apostolique « La Joie de l’Évangile » du pape François.

L’excellente présentation détaillée en sera faite par Isabelle Velasco, qui, entre autres responsabilités, dirige maintenant l’Institut Diocésain de Formation (IDF).


Ce texte n’évacue pas la complexité du sujet, et les obstacles. L’articulation s’appuie sur des propos clairs :

  • Le monde s’attriste de l’individualisme, et nous n’y échappons pas.
  • L’Ancien Testament nous a préparé à la joie du Salut.
  • Nous ne pouvons participer à cette joie qu’en renouvelant notre rencontre personnelle avec le Christ, et nous déborderons de cette joie pour la partager dans la mission.
  • Soyons confiants dans la créativité divine qui nous amènera à des formes d’expression nouvelles. C’est la feuille de route pour développer sans délai une démarche d’évangélisation, à commencer dans nos paroisses et dans les « périphéries ».
  • Le propos est celui de partir en campagne, c’est celui des disciples missionnaires.

S’ensuit la transformation missionnaire de l’Église (§1 ) avec ses conversions internes, dans un contexte de crise de l’engagement communautaire (§2) avec ses obstacles aussi. L’annonce de l’Évangile (catéchèse, prédications, vision collective §3) induit sa dimension sociale (intégration des pauvres, dialogue social et paix §4), l’intelligence de la place de l’Esprit Saint (§5) et le rôle de Marie.

Les participants à cette journée se regrouperont à deux reprises en groupes de doyennés pour avoir des échanges liés aux thématiques développées.
L’homélie de Mgr Cattenoz sera une exhortation missionnaire centrée sur le rôle maternel de l’Église qui a à enfanter le corps du Christ dans la joie du salut. Les paroisses sont à leur dimension l’Église-mère et nous devons réfléchir par exemple aux baptêmes et aux mariages proposés sans la présence de la communauté…comme une mère absente.

Des suggestions seront proposées à l’issue des échanges de l’après-midi :

  • L’expérience du comité ecclésial de base (CEB) dans les quartiers, autour de l’évangile du dimanche
  • Les mardis fraternels
  • Les cellules paroissiales depuis le logement de la personne qui accueille
  • Le suivi des sacrements (baptême, mariage…)
  • L’amélioration de l’accueil dans les églises
  • Des parcours de foi pour la catéchèse
  • Un effort particulier en direction des parents des enfants catéchisés
  • Le renoncement aux responsabilités de trop longue durée dans les paroisses pour activer un turn-over nourrissant.

Ces suggestions n’épuisent en rien un travail qui pourrait de poursuivre à l’échelle des doyennés.
Envoyez vos suggestions au vicaire général jeanmarie.gerard@diocese-avignon.fr.